Présentation de l’étape

 

Présentation de l’étape

L’Ardèche et le Tour de France cycliste poursuivent leur belle histoire d’amour, avec un contre-la-montre individuel disputé le 15 juillet entre Bourg Saint Andéol et la Caverne du Pont d’Arc. Les coureurs auront dans les jambes l’étape du Ventoux de la veille et cette étape de 37,5 km avec 850 m de dénivelé s’annonce très disputée et le spectacle sera au rendez-vous…

Le départ sera donné de la place du champ de mars de Bourg-Saint-Andéol. Les coureurs partiront toutes les 2 minutes à partir de 9h45 puis toutes les 3 minutes pour les mieux classés au général. Le maillot jaune s’élancera à 16h39.

Les cyclistes rejoindront Saint-Remèze par la D4 en empruntant la montée du Laoul (7 km et 5% de moyenne). A Saint-Remèze (18,5 km), ils quitteront la D4 pour rejoindre les Gorges de l’Ardèche et la Réserve naturelle par la D490. Au croisement de la D290, ils passeront par le Serre de Tourre puis descendront vers le Pont d’Arc. Les coureurs rouleront à proximité de la grotte ornée du Pont d’Arc dite “grotte Chauvet” inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis juin 2014 (km 27) et fileront vers Vallon Pont d’Arc. Au rond-point de la D290-D390, direction Lagorce. Les coureurs n’auront plus qu’à grimper les 3,4 km de la côte du Razal et franchir l’arrivée à la Caverne du Pont d’Arc.

Les plus rapides devraient parcourir les 37,5 km en moins de 50 minutes. Trois chronométrages intermédiaires sont prévus : le premier en haut de la côte du Laoul après 7,5 km d’effort, le second près du Musée de la lavande à Saint-Remèze aux Arredons km 17,5 et le troisième au Pont d’Arc au km 28.

La zone de ravitaillement est située dans la ligne droite de la D490 après le Musée de la Lavande (D490).

A noter que la Cavarane du Tour s’élancera à 8h30 de Bourg-Saint-Andéol.

Profil de l'étape

Ce qu’ils pensent du parcours

Bernard Thévenet (vainqueur du Tour de France 1975 et 1977)

“Les coureurs vont devoir bien gérer leurs efforts après l’arrivée au Ventoux la veille. Le début du parcours avec 7,5 km de côte peut faire très mal aux jambes. Cette très belle étape devrait davantage convenir aux bons rouleurs qu’aux vrais grimpeurs. Je vois bien un coureur comme Tony Martins s’imposer. On devrait se régaler avec des paysages superbes ! “

Romain Bardet (6ème du Tour de France 2014 et 9ème en 2015)

“C’est un chrono dur avec deux vraies ascensions. Cela change de ce que l’on a l’habitude de voir ces dernières années sur le Tour avec des chronos rectilignes et plats. Il va falloir de la puissance mais aussi de la technique dans certains secteurs. Je connais bien l’Ardèche et c’est bien que le Tour rende hommage à ces très beaux paysages.”

Thomas Voeckler (4ème du Tour de France 2011)

“Même avec deux montées, le parcours est très régulier sans grand changement de rythme. C’est un contre-la-montre pour rouleur avec une descente un peu technique.”